projet immobilier

Emprunter sur 20 ans : modalités et conditions

Quand on contracte un prêt immobilier, il faut le rembourser sur une durée donnée. C’est souvent la banque qui la propose en fonction de ce qu’elle sait de votre situation financière et de votre volonté, vis-à-vis du fait de devenir propriétaire. Que penser du prêt sur 20 ans ?

Emprunter sur 20 ans : est-ce le meilleur choix ?

La durée de remboursement d’un prêt peut être très différente d’un profil à un autre. Il est tout à fait possible dans les faits, si la situation financière s’y prête, de rembourser un appartement ou une maison sur 5 ans. En fonction de la somme empruntée, les mensualités peuvent être relativement élevées. Il faut alors avoir des ressources conséquentes pour pouvoir faire face à ses autres frais fixes.

Réapparu après des années de sommeil, le prêt sur 30 ans vise à séduire les personnes ayant des revenus modestes ou celles qui veulent concrétiser d’autres rêves, en parallèle de l’accession à la propriété.

Un prêt sur 20 ans reste dans la norme, sachant que la moyenne en France est plutôt de 17 ans.

Opter pour un remboursement sur une longue durée permet donc d’avoir de plus petites mensualités. Il ne faut pourtant pas perdre de vue que le montant global remboursé, à la fin du crédit sera beaucoup plus élevé, du fait des intérêts.

Comment savoir si je peux emprunter sur 20 ans pour mon crédit immobilier ?

Première étape : voir la faisabilité du projet d’achat. Pour cela, vous devez prendre une calculatrice et vos documents financiers. Beaucoup plus simple, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne. Cet outil ne vous engage à rien. Il vous permet juste d’avoir une réponse de principe quand vous remplissez certains champs relatifs à votre demande de crédit. Vos ressources et vos charges vont déterminer votre taux d’endettement ; critère décisif pour un passage en banque.

Ensuite, votre âge. Soit, l’espérance de vie permet désormais à des seniors d’avoir accès au prêt immobilier. Le hic concerne surtout l’assurance emprunteur. L’âge, les problèmes de santé font monter le prix des mensualités. Après un certain âge, il n’est plus possible d’en souscrire une (après 75 ans, dans la plupart des cas).

Ensuite, la banque doit prendre en compte le fait que vous approchez de la retraite, si vous contractez votre prêt après 50 ans. Vos ressources vous permettront-elles, alors, de faire face ? Passer par un prêt à paliers peut s’avérer indispensable si vous vous êtes dans cette situation.

Pourtant chaque profil (et chaque banque) est différent comme l’explique AFR Financement. Cela implique donc un dossier qu’il faut examiner à la loupe, à chaque fois.

Pour trouver la banque qui peut vous suivre sur 20 ans pour votre crédit immobilier, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez utiliser un deuxième outil gratuit ; que l’on appelle un comparateur en ligne.

Si vous préférez un accompagnement personnalisé, vous pouvez contacter un courtier en crédit immobilier. 15, 20 ou 25 ans, ce professionnel saura vous dire quelle durée de remboursement est la plus adaptée à votre situation.