Palais de Justice
Justice

Ces grandes figures du barreau qui incarnent un moment de l’histoire

Il y a des avocats qui par leur aura, leurs plaidoiries, leurs affaires, leurs verves… ont marqué l’histoire de France. C’est le cas de Jacques Vergès, de Robert Badinter, de Gisèle Halimi, Paul Lombard… ou plus récemment Emmanuel Altit. Que ces avocats prestigieux ont défendu des hommes puissants ou des hommes et des femmes issus du peuple, ils incarnent avant tout la justice française. Avocats pour certains des causes perdues, quoi qu’il en soit, ils ont bataillé des mois voire même des années durant pour défendre leurs clients.

Consacrer sa vie à la justice

Être avocat c’est souvent consacrer sa vie entière à la justice. Métier passionnant et aussi dévorant, l’avocat met toute son énergie à défendre un client. En choisissant de défendre certains hommes et certaines femmes voire certaines causes également, l’avocat se retrouve au cœur même de certains bouleversements historiques. C’est alors qu’il devient acteur malgré lui peut-être de grands changements et incarne à ce moment là un instant clé de l’histoire.

Il y a bien entendu les grandes figures telles que l’avocate Gisèle Halimi disparue il y a deux ans qui par ses combats et ses convictions a contribué à l’évolution du droit français sur la dépénalisation de l’IVG portée par Simone Viel avec l’affaire Bobigny. Quelques années auparavant en 1971, elle était la seule avocate signataire par exemple du manifeste des 343 ce qui montre entre autres, son courage.

Robert Badinter autre ténor des barreaux, qui a mené un combat contre la peine de mort avec un premier procès celui de Roger Bontems. Même s’il n’arrivera pas à le « sauver » d’une exécution, ce sont ici les prémisses de tout un combat. C’est durant un autre procès celui de Patrick Henry où l’avocat dans un plaidoyer magistral évite à son client l’échafaud. Puis quelques années plus tard en tant que Ministre de la justice sous la présidence de François Mitterrand où il achève son combat avec l’abolition de la peine de mort.

On ne peut citer ces grands avocats sans parler de l’un des plus controversés et sûrement des plus médiatisés du XXe siècle, l’avocat Jacques Vergès. Associé à des affaires et non des moindres telles que l’affaire Klaus Barbie, Carlos non pas le chanteur mais le terroriste, Omar Raddad ou encore l’affaire du sang contaminé. Que l’on comprenne ou non ses choix, Me Vergès reste l’un des avocats les plus talentueux.

Autre grand monstre du barreau, Paul Lombard qui a été l’avocat de Christian Ranucci, de Liliane Bettencourt, de Gaston Defferre, de l’affaire Béatrice Saubin etc. Un homme engagé dans de nombreux combat dont celui entre autres des femmes pour l’avortement.

Me Emmanuel Altit
Emmanuel Altit ©Sipa Press

Et toujours dans cette lignée des grandes figures qui ont marqué l’histoire par des défenses médiatisées, Me Emmanuel Altit avec l’affaire des infirmières bulgares ou encore avec la défense de l’ancien chef d’état ivoirien Laurent Gbagbo.